Pieu énergétique

Un pieu énergétique  - également appelé pieu échangeur de chaleur - est un pieu équipé d’un tube ou réseau de tubes de manière à pouvoir échanger de la chaleur avec le terrain. Ce pieu assure une double fonction : celle de reporter en profondeur les charges d'une construction et celle d’échangeur de chaleur avec le terrain. Les pieux énergétiques sont mis en œuvre soit avec refoulement du sol (voir 'Procédé d'exécution'), soit réalisés par excavation du sol. Le fonctionnement de l'installation se déroule sur un cycle annuel, avec une extraction de la chaleur du terrain pendant la saison de chauffage en hiver (injection de froid) et une extraction de froid pendant la période de climatisation, en été (injection de chaleur dans le terrain).

Procédé d'exécution

1., 2. & 3. Pendant la phase de vissage, un tube de guidage est foré jusqu'à la profondeur d'assise exacte au moyen d'une tarière à refoulement de sol.

4. Durant la phase de dévissage, le béton est pompé au travers de l'axe creux de la tarière, extraite simultanément avec un mouvement de rotation.

5. & 6. L'armature, munie d'échangeurs de chaleur intégrés en HDPE, est ensuite mise en place dans le pieu bétonné. Un fluide caloporteur, souvent de l'eau claire uniquement, circule dans un réseau en boucle entre les pieux et une pompe à chaleur (PAC), afin de pouvoir échanger la chaleur ou le froid du terrain.

Graphique d'exécution

Domaine d'application

• "Nearly zero-energy building"

• Principalement pour le chauffage et le rafraîchissement d' immeubles (logements, bureaux, ...) 

• À utiliser en combinaison avec une pompe à chaleur géothermique

Environnement

• Pas besoin d'espace supplémentaire pour l'installation des capteurs géothermiques, peu d'entretien

• Système écologique, pas besoin de permis

• Concept durable, réduction de l'émission de CO2 de 40% approximativement

• Économie d'énergie jusqu'à 45 %

Spécifications techniques

• Le placement d’une armature est nécessaire sur la hauteur où l’échange de chaleur/froid est envisagé.

• Le pieu énergétique est équipé d’un tube ou réseau de tubes en matière synthétique (polyéthylène) de manière à pouvoir échanger la chaleur ou le froid du terrain.

• Un fluide caloporteur, souvent de l'eau claire uniquement, circule dans ce réseau et rejoint un collecteur qui alimente une (ou plusieurs) pompe(s) à chaleur.

Member of logo